• Toute pratique religieuse qu’ils n’avaient pas été faite en son temps est une innovation à interdire compte tenu de la parole du Prophète (sallAllahou aleyhi wa salam) :
    «  Tenez fortement à ma Sunna et à celle des guides qui me succéderont ; accrochez-vous-y (mordez les avec vos incisives). Méfiez-vous des pratiques innovées car toute pratique (religieuse) inventée constitue une innovation et toute innovation est une aberration.  »
    [cité par Ahmad, 4/126 et par at-Tirmidhi, n° 2676]

    Ceux qui sont partisans de la célébration de ce jour mettent en avant le fait qu’il s’agirait notamment de lire la biographie du Messager (sallAllahou aleyhi wa salam) ainsi que le Coran ; mais cette lecture est exigée de tout musulman toute l’année et durant toute notre existence. Limiter cette lecture à un jour déterminé, et surtout sans la moindre preuve est donc une innovation.

    Par ailleurs, le Prophète (sallAllahou aleyhi wa salam) a interdit qu’on le loue de manière exagérée :
    «  Ne me faites pas des éloges excessives comme les chrétiens le font pour le fils de Marie car je ne suis que Son serviteur. Dites donc : il est l’esclave serviteur d’Allah et Son messager  » 
    [cité par al-Boukhari, 4/142 n° 3445, al-Fateh 6/551]

    La vénération de notre Prophète Muhammad (sallAllahou aleyhi wa salam) consiste strictement à lui obéir, à exécuter ses ordres, à abandonner ses interdits et à l’aimer. On ne le vénère pas en se livrant à des innovations (religieuses) !

    Voici par ailleurs une intervention de Sheikh Aman Al Jami concernant cette célébration qui est une innovation.

    https://www.youtube.com/watch?v=V9dgWJ7qo4M